La Directive-Cadre-Eau 2000/60/CE a introduit le concept de « masse d'eau » pour classifier les différents milieux aquatiques qui caractérisent le territoire européen. C'est en quelque sorte un « mini bassin versant ».

Plusieurs critères sont utilisés pour délimiter et catégoriser une masse d'eau : ligne de crête, pente moyenne du cours d'eau, paramètres hydrogéologiques, possibilités de captage...

La masse d'eau devient la nouvelle unité de gestion des ressources en eau pour tous les états européens. Chacune doit être gérée et atteindre un « bon état » d'ici 2015. (Bon état écologique et chimique pour les eaux de surface, bon état quantitatif et chimique pour les eaux souterraines).

Les sous-bassins de la Région wallonne ont été divisés en 354 masses d'eau de surface et 33 masses d'eau souterraines ont été déterminées en Wallonie .

Le sous-bassin hydrographique de la Lesse comprend 30 masses d'eau de surface. Il a d'abord été divisé en 29 masses d'eau, numérotées de LE01R à LE29R. (LE pour LEsse, et R pour Rivière). La masse d'eau LE11R a ensuite été supprimée et divisée en deux: LE30R et LE31R.

4.4.masse-eau-surface